Documents financiers (PDF)

20192018201720162015201420132012201120102009200820072006

Stratégie de croissance

Plan stratégique et objectifs financiers 2023

Le 18 juin 2019, la Direction de Boralex a dévoilé le plan stratégique qui guidera nos actions en vue d’atteindre les objectifs financiers fixés pour 2023. Celui-ci :

  • S’inscrit en continuité des actions entreprises jusqu’à maintenant dans des secteurs à fort potentiel de croissance et pour lesquels nous avons développé une solide expertise.
  • Comprend des initiatives complémentaires dans une perspective de diversification et d’optimisation des activités et des sources de revenus.
  • S’articule autour de 4 orientations principales et de 3 objectifs financiers.
  • Découle d’une analyse rigoureuse du marché et des tendances dans le secteur des énergies renouvelables.
  • S’inscrit dans l’optique où une profonde et rapide transformation de l’industrie est en cours, en raison notamment des nombreuses innovations technologiques.

Le plan stratégique en un coup d’œil

OrientationsObjectifs financiers 2023
Croissance
Poursuivre le développement des activités dans les marchés de l’Europe et de l’Amérique du Nord où nous sommes déjà présents, et qui offrent un fort potentiel de croissance pour les énergies renouvelables.
Flux de trésorerie discrétionnaires
Obtention de flux de trésorerie discrétionnaires entre 140 M$ et 150 M$ en 2023, ce qui équivaut à une croissance annuelle d’environ 20 % pour la période 2018-2023.
Diversification
Accroître notre présence dans le secteur de l’énergie solaire et prendre part au développement du marché du stockage d’énergie.
Dividende
Versement d’un dividende ordinaire qui équivaut à un ratio de distribution de 40 à 60 % des flux de trésorerie discrétionnaires.
Clientèle
Adopter de nouveaux modèles d’affaires visant la vente d’énergie directement à des entreprises consommatrices d’électricité et la prestation de services complémentaires.
Puissance installée
Développement du portefeuille d’actifs énergétiques pour atteindre une puissance installée brute gérée par la Société de plus de 2 800 MW en 2023.
Optimisation
Maximiser les synergies, optimiser les coûts au sein de l’entreprise et diversifier nos sources de financement.

Pour réussir la mise en œuvre de notre plan stratégique et atteindre nos objectifs financiers, nous comptons :

  • Nous appuyer sur notre solide expertise en matière de développement de projets de petite et moyenne tailles. Ceci constitue un avantage clé pour tirer parti des occasions qui se présentent dans des marchés de plus en plus concurrentiels, notamment celui de l’énergie solaire.
  • Maintenir une discipline financière exemplaire en ciblant des projets et acquisitions qui satisfont à des critères précis tant sur les plans de la croissance que des synergies, de manière à créer de la valeur et générer un rendement conforme aux attentes des actionnaires. Nous comptons donc réaliser davantage de projets en partenariat tout en conservant le contrôle et la gestion des activités, ce qui se traduira par des revenus additionnels.
  • Conserver la même approche qui a contribué à notre succès jusqu’à maintenant et qui consiste à nous appuyer sur des flux de trésorerie prévisibles, grâce à des contrats de vente d’énergie à long terme, à des prix déterminés et indexés. Pour l’horizon 2023, nous prévoyons que 96 % de nos revenus découleront de tels contrats, avec une durée résiduelle moyenne pondérée prévue de l’ordre de 11 ans.

Perspectives de développement

Nous déployons notre plan stratégique en nous appuyant sur le potentiel de croissance offert par les marchés où nous exerçons nos activités.

Voici un aperçu du potentiel de nos marchés géographiques cibles d’Europe et d’Amérique du Nord en matière de puissance installée.

Potentiel des marchés cibles et projets de développement (en MW)

En résumé :

  • Le secteur éolien demeure le principal vecteur de croissance et compte pour 88 % de notre puissance installée au 30 juin 2019.
  • Selon les analyses effectuées, il représente un marché potentiel global de 10 550 MW pour la Société, qui dispose d’un portefeuille de projets à divers stades de développement pour un total de 2 050 MW.
  • Le marché potentiel du secteur de l’énergie solaire est de l’ordre de 20 000 MW. Nous comptons accroître notre présence de façon substantielle; notre portefeuille de projets actuel dans ce secteur équivaut à 450 MW au total.

Voici maintenant les projets qui ont obtenu toutes les autorisations requises avant de procéder à la construction. Leur mise en service est prévue d’ici la fin de 2020.

Chemin de croissance

En résumé :

  • Ces projets représentent un ajout de 82 MW à la puissance installée, qui passera ainsi de 2 003 MW au 30 juin 2019 à 2 085 MW d’ici la fin de 2020.
  • La réalisation de ces projets nécessitera un investissement total prévu d’environ 255 M$, pour une contribution additionnelle au BAIIA(A) annuel estimée à 30 M$.
  • Au 30 juin 2019, plus de 85 M$ avaient été investis dans ces projets; leur parachèvement exigera des investissements additionnels de l’ordre de 170 M$.
  • Ces projets seront financés par des emprunts d’environ 180 M$.

Développements selon chaque orientation stratégique

Orientation Croissance

Nous continuerons d’accroître notre présence dans les marchés où nous sommes déjà actifs et qui offrent un fort potentiel de croissance en ce qui concerne les énergies renouvelables.

Europe

  • Le secteur éolien demeure un secteur porteur de croissance pour Boralex, compte tenu d’un marché potentiel cible de 9 500 MW lié à la transition énergétique en cours, principalement en France.
  • Dans ce pays, nous disposons d’un portefeuille de projets à divers degrés d’avancement, lesquels comptent pour plus de 1 000 MW. En raison d’une présence de longue date et d’une connaissance approfondie du marché, nous avons de nombreux atouts pour tirer parti du contexte favorable à l’essor des énergies renouvelables, le secteur éolien en particulier.
  • Nous participerons activement au processus d’appels d’offres qui prévoit, d’ici la fin de 2020, l’octroi de contrats en vue de la construction de sites éoliens terrestres, pour une puissance installée globale de 3 400 MW; chaque contrat aura une durée de 20 ans.
  • Boralex et Infinergy ont signé en 2017 un accord de coentreprise en parts égales qui a pour objectif la création d’un portefeuille de projets éoliens terrestres situé principalement en Écosse et d’une capacité totale estimative de 325 MW. La coentreprise, qui regroupe un portefeuille de dix projets éoliens, dont le projet Limekiln, variant de 6 à 80 MW, permettra à Boralex de procéder à l’acquisition ou à la revente des projets au cours des prochaines années. Les projets se trouvent à différentes étapes de développement, certains sont à la phase de prospection alors que d’autres sont sur le point d’obtenir leur autorisation complète.

Amérique du Nord

  • Pour le secteur éolien, nous ciblons un marché potentiel de 1 050 MW.
  • Le Canada compte pour le plus grand nombre de possibilités, avec d’importants projets éoliens à un stade avancé et qui sont toutefois en attente d’un contexte politique et énergétique plus favorable.

Orientation Diversification

Nous chercherons à diversifier davantage nos activités en ciblant les secteurs de l’énergie solaire et du stockage d’énergie.

Europe

  • Il s’agit de la région qui offre le plus de possibilités pour la mise en place de parcs d’énergie solaire; nous concentrons nos efforts sur un marché potentiel totalisant 11 000 MW.
  • Nous entendons accélérer le développement de nos activités dans ce secteur en France, en nous appuyant sur nos installations existantes pour consolider notre expertise dans ce domaine.

Amérique du Nord

  • Nous nous intéressons à un marché qui représente un potentiel de quelque 9 000 MW. Nous entendons déployer des ressources en vue de développer le créneau des sites d’énergie solaire de petite et moyenne tailles dans le nord-est des États-Unis, un secteur qui exige une expertise particulière et où la concurrence est moins forte.
  • Dans un 1er temps, nous concentrerons nos efforts sur le marché à fort potentiel de l’État de New York, et prévoyons l’ouverture d’un bureau à New York, y compris l’embauche de personnel pour compléter l’équipe de développement du Canada.
  • Nous comptons également tirer parti de l’importante réduction du coût associé aux technologies de stockage par batteries pour déployer de façon progressive un service de stockage d’énergie afin de satisfaire aux besoins émergents des réseaux de distribution d’électricité.
    Ce service permettra entre autres :
    • De favoriser l’insertion des énergies renouvelables assurant la stabilité du réseau électrique.
    • De contribuer à l’intégration de l’énergie solaire en déplaçant la distribution d’énergie excédentaire produite le jour vers des périodes où les besoins de consommation sont importants, par exemple le soir.
    • D’apporter l’énergie nécessaire lors de pics de consommation ou de défaillances du système d’approvisionnement.
    • D’améliorer la fiabilité et la flexibilité du réseau électrique tout en limitant les dépenses pour de nouvelles infrastructures, comme des postes ou des lignes.
  • Nous faisons nos 1ers pas dans ce secteur, car nous considérons que le stockage est une option complémentaire pour favoriser l’usage généralisé des énergies renouvelables et accélérer la transition énergétique.

Orientation Clientèle

Nous prévoyons la mise en place de nouveaux modèles d’affaires en vue de servir une clientèle plus vaste, qui s’appuient sur :

  • La signature de contrats de vente d’énergie directement auprès d’entreprises consommatrices d’électricité
  • L’ajout graduel de services complémentaires offerts aux réseaux de transport d’énergie ainsi qu’aux importants utilisateurs d’électricité

Orientation Optimisation

Deux volets principaux :

  1. Envisager la vente de participations minoritaires dans des actifs énergétiques à venir afin d’assurer une allocation optimale du capital.
  2. Accroître les synergies au sein de l’entreprise et nous assurer d’une utilisation optimale des ressources et des actifs en place :
    • Par des initiatives permettant de réduire les coûts de maintenance ou de financement
    • Ou par le remplacement des équipements (repowering) par d’autres plus performants

Deux projets en cours de réalisation témoignent de l’approche préconisée pour nous assurer d’une utilisation optimale des ressources :

  • Le remplacement des équipements du parc éolien Cham Longe I en France : la puissance installée de ce parc passera de 17 MW à 35 MW, à la suite du remplacement des éoliennes par des équipements plus performants, ce qui devrait se traduire par une contribution additionnelle au BAIIA(A) annuel de 4 M€.
  • La remise à niveau de la centrale hydroélectrique de Buckingham au Québec : le remplacement de certaines turbines a permis de doubler sa puissance installée et de la porter à 20 MW, ce qui ajoute quelque 5 M$ au BAIIA(A) de la Société. La mise en service des nouvelles turbines a eu lieu le 17 octobre 2019.

Objectifs financiers – état de la situation

Afin de s’assurer que les actions entreprises dans le cadre du plan stratégique contribuent à une croissance disciplinée et créent de la valeur pour les actionnaires, la Direction de Boralex suit l’évolution des 3 critères retenus comme objectifs financiers.

Flux de trésorerie discrétionnaires

Au 30 juin 2019, les flux de trésorerie discrétionnaires sont de 91 M$ sur la base des 12 derniers mois. Il s’agit d’une augmentation de 54 % par rapport aux 59 M$ enregistrés en 2018, compte tenu de meilleurs résultats opérationnels enregistrés depuis le début de l’exercice, en raison notamment de la contribution des sites acquis et mis en service au cours de la dernière année.

Flux de trésorerie discrétionnaires* (en M$ CA)

* Vous référer à la rubrique Mesures non conformes aux IFRS du dernier rapport trimestriel.

Dividende

Au 30 juin 2019, le dividende versé aux actionnaires équivalait à un ratio de distribution de 62 % sur la base des 12 derniers mois. L’amélioration des résultats depuis le début de l’exercice en cours au chapitre des flux de trésorerie discrétionnaires a permis de se rapprocher du ratio de distribution cible de 40 à 60 %.

Ratio de distribution de dividendes* (en %)

* Vous référer à la rubrique Mesures non conformes aux IFRS du dernier rapport trimestriel.

Puissance installée

Au 30 septembre 2019, la puissance installée de Boralex s’élevait à 2 006 MW.

Puissance installée (en MW)