Le berceau
de boralex

Thermique

La production d’énergie thermique constitue l’un des champs historiques d’expertise de Boralex. Cependant, les défis inhérents à ce type de production, tant  au niveau des coûts de la matière première que de la stabilité d’approvisionnement, nous ont incités à réduire le poids de ce secteur dans notre portefeuille d’actifs et notre stratégie de croissance depuis 2010.

Le secteur d’activités thermique de Boralex regroupe deux modes de production, soit celui de centrale alimentée en résidus de bois, production d’électricité à partir de la combustion de résidus de bois dans une chaudière à vapeur, et celui de la cogénération, production simultanée d’électricité et de chaleur ou vapeur à partir d’une seule source de combustible, gaz naturel ou autres.

La centrale Senneterre produit de l'énergie à base de résidus de bois et pour ce faire, Boralex a recours aux résidus forestiers (écorces de bois, têtes et branches d'arbres) ainsi qu'aux rebuts de bois divers (retailles manufacturières, tourets de câbles, palettes, bois recyclé, dormants de chemin de fer, souches de bois et bois mélangé). Les résidus de bois sont d'abord conditionnés pour être ensuite introduits dans le foyer de combustion de la chaudière. La combustion est contrôlée en fonction de la quantité et de la température d'air de combustion requise. La vapeur produite dans la chaudière est injectée dans la turbine, où l'énergie qu'elle libère est transformée en énergie mécanique. L'énergie mécanique produite par la turbine est ensuite transformée en énergie électrique par la génératrice.

La centrale de cogénération à base de gaz naturel Blendecques combine un cycle de gaz et un cycle de vapeur, chaque cycle produisant de l'électricité. Cette centrale a recours au gaz naturel uniquement pour actionner sa turbine à gaz et entraîner l'alternateur. Le gaz d'échappement produit par cette turbine permet de générer de la vapeur sans brûler de combustible; cette vapeur actionne l'autre turbine, à vapeur, pour produire encore plus d'électricité.

Quelques faits à propos de l’énergie thermique :

  • La conversion des résidus de bois en électricité élimine l'enfouissement de centaines de milliers de tonnes de résidus de transformation de bois (écorce, copeaux de bois, etc.) et évite ainsi l'émission d'un volume important de gaz à effet de serre qui aurait autrement été produit par leur décomposition. Ainsi, l’avantage de ce mode de production est la valorisation de ressources
  • Les cendres volantes issues de la combustion de biomasse vierge peuvent être utilisées dans les champs des cultivateurs comme engrais fertilisant
  • La centrale est régie par un certificat d'autorisation émis par le ministère de l'Environnement quittent en compte le type de matière combustible, les paramètres d'émissions et le traitement et la disposition des résidus
  • Les centrales de biomasses, requirent de la main d'œuvre qualifiée tant pour l'opération que pour les travaux d'entretien.. Une trentaine d'emplois directs et autant d'emplois indirects sont créés lorsqu'une centrale biomasse opère dans un milieu.
  • Afin de préserver au maximum la qualité de l'air, notre centrale thermique est équipée de systèmes avancés de contrôle des airs de combustion et des émissions atmosphériques

Pour en savoir plus sur l'énergie thermique :

Voir nos projets

Thermique Boralex